"Y'a ou "y a" ?

« Eh oh, y’a quelqu’un ? » 🙋‍♀️

L'apostrophe pour marquer l'élision

En français, l’apostrophe existe uniquement pour marquer l’élision. Cette élision permet d’éviter un hiatus : « la apostrophe », « la élision » ou encore « de éviter », pour reprendre les termes de la phrase précédente. Pas top, hein ?!

Il n’y a donc aucune raison de mettre une apostrophe entre la lettre y et la lettre a, puisqu’aucune voyelle n’est élidée. 
On écrira alors « Y a quelqu’un ? »

Mais, d'où vient cette erreur si fréquente ? 🤷‍♀️

Certains y voient peut-être une indication sur la prononciation de la formule : on dit ya et non pas y-a…

D’autres pensent peut-être que l’apostrophe remplace « il » lorsqu’il est omis ? : « il y a » deviendrait « y’a »…

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.